mercredi 20 janvier 2016

Un jour du drapeau — pourquoi?

Demain, 21 janvier, c'est le jour du drapeau du Québec. C'est en fait le véritable anniversaire du fleurdelisé, né par décision de Maurice Duplessis le 21 janvier 1948 (bien que le véritable fleurdelisé n'ait été disponible que le 2 février...)

Ceux qui me connaissent ou qui lisent ce blogue savent que je suis un souverainiste québécois, du moins à ma façon. Je considère donc que ce drapeau est le mien, mais j'ai peine à comprendre qu'il faille le célébrer ou l'honorer. Un drapeau n'est finalement qu'un symbole — ce qui compte, ce n'est pas le symbole, mais ce qu'il représente.

Une chose que je me demande parfois est pourquoi nous, souverainistes, tenons tant à ce drapeau, au point qu'il semble évident qu'il sera celui d'un Québec indépendant. Après tout, il a été choisi par un autonomiste de droite, de manière assez peu démocratique, et son origine s'enracine dans un régime monarchique autoritaire et hyperreligieux.  

De plus, en tant que drapeau actuel du Québec au sein du Canada, il représente tous les Québécois, même si les souverainistes y sont clairement plus attachés. En fait, que les non-souverainistes se reconnaissent peu dans notre drapeau est plutôt regrettable.

Ce n'est pas le cas partout. Par les temps qui courent, les souverainistes québécois aiment bien comparer leur mouvement à celui de la Catalogne, qui semble bien être capable d'aboutir d'ici peu. Or, les Catalans ont au moins deux drapeaux. On peut voir à droite celui de la Catalogne actuelle, au sein du royaume d'Espagne. C'est un drapeau très ancien, qui remonte au Moyen-Âge.

Les indépendantistes catalans préfèrent celui qu'ils appellent l'Estalada, que l'on voit à gauche. Il remonte au début du XXe siècle et reprend les bandes jaunes et rouges traditionnelles en lui ajoutant l'étoile cubaine, symbole d'un pays qui venait de gagner son indépendance de l'Espagne. Pourquoi le Québec indépendant n'aurait-il pas son drapeau? Il pourrait reprendre les trois bandes du drapeau patriote en lui ajoutant des fleurs de lys bleues dans la bande blanche, par exemple.

(Voir cette entrée de blogue.)



Le drapeau de la Catalogne est l'œuvre de Pablo Saludes Rodil est est publiée sous la licence CC BY-SA 2.0. L'Estlada est l'œuvre de Huhsunqu est  publiée sous la licence CC BY-SA 2.5; il a été modifié grâce au logiciel MakeSweet.

2 commentaires:

  1. Et si tu vas sur les sites en anglais consacrés aux drapeaux d'Amérique du Nord, tu pourras constater que le drapeau du Québec est souvent salué pour sa clarté tandis que les "Red Ensigns" et leurs avatars se font descendre...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais dit qu'il n'était pas beau. Mais de là à l'honorer par une cérémonie, très peu pour moi.

      Effacer