lundi 12 octobre 2015

L'Action de grâce, une fête chrétienne?

On entend souvent dire que l'Action de grâce set une fête chrétienne. Bien que la notion d'Action de grâce soit indubitablement chrétienne, et ce, même si, de tout temps, les humains ont remercié les dieux ou le Créateur de leur assurer subsistance, ne se doit-on pas de remarquer que, si l'Action de grâce était réellement une fête chrétienne, non seulement il y aurait une cérémonie religieuse associée à elle, comme les messes de Noël ou de Pâques, mais que, de plus, tous les pays de la chrétienté (du moins occidentale, les orthodoxes suivant l'ancien calendrier, le calendrier julien) la fêteraient au même moment? Or, croyez-le ou non, la plupart des pays du monde chrétien ne connaissent pas cette fête, et, si notre voisin du sud a bien une cérémonie du même nom, n'a-t-elle pas lieu plus d'un mois plus tard que la nôtre?

L'Action de grâce est une fête canadienne, au sens de canadian. Elle a été établie par décision du Parlement fédéral, en 1957. Avant cela, diverses administrations décrétaient des journées d'action de grâce pour des événements variés, comme la fin d'une guerre (surtout si on l'a gagnée!) ou la fin de la maladie du Prince de Galles (pas l'actuel, mais son arrière-arrière-grand-père, si j'ai bien calculé).

La plupart des traditions que l'on associe actuellement à l'Action de grâce, comme la dinde, n'ont cependant rien de canadien, puisqu'elles copient, en fait, le Thanksgiving américain (et j'imagine qu'en novembre, les dindes sont plus grosses, et encore davantage à Noël). En fait, si on voulait vraiment s'inspirer de notre tradition, le jour férié célébrant la fin de l'automne ne devrait-il pas plutôt être la Toussaint, fête chrétienne plongeant ses racines dans l'Antiquité celte?

La photo est l'œuvre de Barbatoutes et est reproduite sous la licence CC BY-SA 3.0.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire